En matière de gestion de stress, suis-je tout-terrain ? Tellement de littérature sur le sujet que je vous propose de (re)poser 2/3 éléments simples. Enfin… 4, à vrai dire !

Par définition, le stress est un effort d’adaptation devant un écart entre la situation présente et celle qui est demandée, souhaitée, nécessaire. Le stress n’est donc pas un problème en soi… mais il peut en devenir un !
S’agissant d’un écart, on peut identifier 4 approches – ou méthodes – qui ont chacune leur utilité ; il s’agit de jongler avec et devenir ainsi tout-terrain : -)

Première méthode : gérer les effets de l’écart, du stress.
Dans ce cas, je traite les symptômes. Je compense par des comportements plus ou moins bénéfiques visant à maîtriser l’impact hormonal. Rentrent dans cette catégorie l’exercice physique, des comportements addictifs (drogue, tabac, alcool, boulimie…), la relaxation, les plaisirs personnels…

Deuxième méthode : accepter l’écart.
Sous-entendu : je ne vais pas essayer de forcément le combler. Là, on est clairement dans le lâcher-prise puisque je gère le stress en (me) disant que j’accepte une situation pas totalement satisfaisante (« tant pis, j’arriverai à l’heure à laquelle j’arriverai… »).

Troisième méthode : combler l’écart.
Approche préférée en entreprise (évidemment !) puisqu’elle consiste à augmenter mes performances pour atteindre l’objectif, donc la situation souhaitée ou nécessaire. Je travaille plus, mieux, je m’adapte, j’optimise… je cherche des solutions. Yes !

Quatrième méthode : diminuer l’écart.
Comme pour la méthode précédente, l’écart diminue mais cette fois-ci en revoyant à la baisse les objectifs. C’est l’occasion de vérifier que je ne confonds pas objectif de résultat / objectif de moyen ou encore objectif / souhait (rappel : un objectif est en mon pouvoir ; sinon il s’agit d’un souhait). Parfois, je peux être champion pour placer la barre très haut, être si exigeant que je crée moi-même un écart…

Bon, c’est juste un rappel pour être un 4×4 de la gestion du stress…
Et vous, quelle approche utilisez-vous le plus souvent ?


Cette thématique est évidemment récurrente dans nos accompagnements et formations.

Contact !

On est super réactifs ;-)