C’est un conseil qui est de plus en plus donné dans notre société. La tendance va pourtant dans le sens du contrôle et de la perfection dans tous les domaines !

Quel paradoxe ! D’un côté, le discours dominant nous pousse à être parfaits dans tous les domaines : corps, culture, études, professionnel, relationnel afin d’être « au top » de la forme, en amour, au travail, dans les relations, et de l’autre côté, on donne cette injonction : « lâches prise » !
Or le lâcher prise ne se commande pas ; il ne peut relever d’un acte volontaire ! C’est comme quand on dit « Sois spontané ! » Le lâcher prise est un état d’esprit, un cheminement personnel dans lequel on s’engage : -)

Durant l’atelier développement personnel sur le sujet, nous avons d’abord pris le temps de prendre pleinement conscience d’une situation difficile où nous n’arrivons pas à lâcher prise, de bien la circonscrire et de nommer les émotions qui l’accompagnent.
Puis nous avons examiné ce qui nous empêchait d’avancer, comme si nous ramions pour quitter le port sans avoir détaché le bateau !! Quelles sont les voix intérieures qui dictent nos attitudes ? D’où nous viennent-elles ? Quel est l’antidote ?
Pour avoir accès au lâcher prise, nous avons ensuite vu qu’il est essentiel de remplacer la lutte contre ce qui est par l’acceptation ! Quand nous acceptons ce qui est sans nous résigner et sans nécessairement approuver la situation, nous réduisons nos souffrances et gagnons en paix !
Et enfin, après être entrés dans une démarche d’acceptation, nous avons compris qu’en confiant notre problème à notre cerveau droit, siège de l’intelligence intuitive, nous avions accès à des réponses, des pistes différentes.
C’était juste incroyable de constater les éléments de réponses qui jaillissaient d’un exercice à partir d’images !


Participer à un atelier de développement personnel, ce n’est pas augmenter son savoir sur un sujet, mais cheminer de manière concrète dans un domaine précis de sa vie !

Contact !

On est super réactifs ;-)