Notre façon  d’appréhender le quotidien dans la vie de couple est très révélatrice ! Pour certains, c’est un refuge, un espace-temps que l’on peut sans cesse améliorer, pour d’autres le quotidien est synonyme de routine et d’ennui…

Si le danger de la lassitude et de la monotonie est réel, ce n’est pourtant pas une fatalité.
J’ai beaucoup apprécié l’approche de ce thème par Fabienne Kraemer dans son livre « Prendre soin de mon couple », dont voici un extrait :

« La répétition des gestes et des actions engendreraient l’apparition de la lassitude : lassitude rimerait avec la fin de la surprise et du désir. Il existe pourtant des couples capables de bâtir ensemble un quotidien époustouflant d’harmonie et de mille bonheurs. Se lasse-t-on de regarder un coucher de soleil, d’entendre le rire de nos enfants, de manger notre plat préféré, de revisionner pour la énième fois un film fétiche ?
Pourquoi se lasserait-on d’avoir à ses côtés la personne que l’on aime et qui nous aime, qui nous fait du bien, qui nous connait et qui nous soutient ?
N’est-ce pas au contraire un sacré atout, dans la vie, d’être ensemble, pour affronter les moments moins sympathiques du quotidien, de partager la charge des routines ?
Le problème du quotidien n’est pas l’autre, mais la manière dont on appréhende les jours, l’aptitude que l’on a ou que l’on n’a pas à transcender la répétition des jours. Avant d’être un problème de la vie à deux, c’est un souci individuel. Pour réussir le pari du quotidien heureux à deux, nous devons d’abord apprendre à être heureux individuellement dans la routine du quotidien.
L’illusion d’un bonheur qui surgirait demain empêche d’entreprendre de le trouver dès aujourd’hui. En épurant le quotidien, en le concentrant sur ce qui importe vraiment, en le focalisant sur l’essentiel, on réévalue les priorités.
Rien n’interdit d’écrire SON quotidien, de le rendre agréable, de le personnaliser à son image, de le choisir scrupuleusement, d’en faire l’oeuvre de sa vie. Rien n’interdit non plus de le pimenter de moments d’exception qui renforcent la sensation de bonheur.
La durée constitue une épreuve certaine pour tous les couples. Mais il ne faut pas confondre routine (quotidien) et lassitude. Vivre est une routine, et au final la routine est une chance, un repos, un apaisement, une longévité. l’art de vivre, l’art de se fabriquer un bonheur consiste peut-être à cultiver son quotidien, le protéger comme un trésor, l’améliorer pas à pas. »


Cheminer en couple est un des moyens de pimenter le quotidien en lui offrant d’utiles et agréables pauses ; rencontrons-nous !

Contact !

On est super réactifs ;-)