Voici un petit test pour distinguer le conflit permanent du conflit soluble.

Isabelle et Léonore se plaignent toutes les 2 de leur mari qui conduit trop vite…

Léonore et Dan : se disputent depuis des années à ce sujet.

  • Léonore : « Tu roules trop vite ! »
  • Dan : « Ta réaction est exagérée ; je me sens bien quand je conduis ainsi, je n’ai jamais fait d’accident et je ne suis pas un conducteur agressif »
  • Léonore : « Je ne comprends pas pourquoi tu ne peux pas faire plus attention à moi ; moi, j’ai peur, mon oncle est mort dans un accident quand j’étais petite. Tu es égoïste et indifférent ! »
  • Dan : « Tu peux pas me faire confiance, au moins une fois ? »
  • Léonore : « C’est bien ce que je dis : tu es un  monstre d’égoïsme ! »

Isabelle et Jason : se disputent chaque fois qu’ils vont au travail.

  • Isabelle : « Tu roules trop vite ! »
  • Jason : « Je suis obligé : tu mets trop de temps à te préparer ! Je compense ta lenteur par quelques excès de vitesse pour qu’on arrive à l’heure au boulot… » 
  • Isabelle : « Si je ne suis pas prête à temps c’est que tu prends ta douche en premier et tu bloques la salle de bains pour une éternité ! Et en plus, tu ne ranges rien après le petit-déjeuner ! »

Résultat ?
Le 1er couple semble être dans un conflit permanent car celui-ci porte en réalité et en profondeur sur des problèmes d’identité, de confiance, de sécurité et d’ouverture à l’autre. Leur désaccord est profond et ils doivent en comprendre le sens s’ils veulent arriver à gérer leurs émotions et accepter leurs réalités respectives.

Le second couple est pour l’instant dans un conflit soluble car la situation est spécifique (quand ils vont au travail), ne semble pas se répercuter sur d’autres aspects de leur vie et il n’y pas d’échanges d’insultes.
La solution peut être trouvée par une meilleure organisation du matin. Bien sûr, par fierté ou égoïsme, cela peut dégénérer en conflit permanent.

Remarque : nous trouvons intéressante cette approche qui est tirée d’un livre chaudement recommandé de John M. Gottman et Nan Silver : « Les couples heureux ont leurs secrets ». Au fait : leur message est notamment qu’on peut vivre et même bien vivre avec l’acceptation de certains conflits permanents dans notre vie relationnelle ; il ne faut pas chercher à tous les résoudre à tout prix !


 Découvrez nos solutions pour vous aider à cheminer dans la gestion des conflits !

Contact !

On est super réactifs ;-)